Le tablier de grand-mère

Publié le par vieviablog

    Te souviens-tu dutablier tablier de ta grand-mère ?

Le principal usage du tablier de grand-mère était de protéger la robe en-dessous, mais il servait pour bien d'autres usages.

Il servait de gant pour retirer une poêle brûlante du fourneau; il était merveilleux pour essuyer les larmes des enfants et, à certaines occasions, pour nettoyer les frimousses salies.

 Le tablier servait aussi à transporter depuis le poulailler les oeufs, les poussins à réanimer. Quand des visiteurs arrivaient, le tablier servait d'abri aux enfants timides; et quand le temps était frais, grand-mère s'en emmitouflait les bras.

Ce bon vieux tablier faisait office de soufflet agité au-dessus du feu de bois. C'est aussi lui qui transbahutait les pommes de terre et le bois jusque dans la cuisine.

Depuis le potager, il servait de panier pour la récolte des légumes: après que les petits pois avaient été récoltés, venait le tour des choux.

En fin de saison, il était utilisé pour ramasser les pommes tombées de l'arbre.

Quand les visiteurs arrivaient de façon impromptue, c'était surprenant de voir avec quelle rapidité ce vieux tablier pouvait faire la poussière.

A l'heure de servir le repas, grand-mère allait sur le perron, agiter son tablier, et les hommes aux champs savaient aussitôt qu'ils devaient passer à table.

Grand-mère l'utilisait aussi pour poser sur la table la tarte aux pommes à peine sortie du four, qui avait refroidi sur le rebord de la fenêtre.

Il faudra de bien longues années avant que quelqu'un n'invente quelque objet qui puisse remplacer ce "bon vieux tablier" !

(Texte venu jusqu'à moi par ma tante Suzanne, retrouvé dans un tiroir en rangeant. La grand-mère de la photo n'est pas ma grand-mère)


 


Publié dans Souvenirs

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article